Office-tourisme-Sixt

Bienvenue à Sixt

Bienvenue sur le site officiel de la Mairie de Sixt-Fer-à-Cheval.
Résident de la commune de Sixt ou simple visiteur, découvrez ou redécouvrez ce village, son patrimoine, son environnement préservé et son cadre de vie exceptionnel.
Bonne visite !

Dossier de concertation Funiflaine

Du 15 janvier au 15 mars 2019.
Cahier citoyen disponible en mairie et possibilité de contribuer en ligne et à l’oral.

Grand débat national

Du 15 janvier au 15 mars 2019.
Cahier citoyen disponible en mairie et possibilité de contribuer en ligne et à l’oral.

Recensement de la population

Le recensement de la population est organisé du 17 janvier au 16 février 2019.

Enquête publique

Enquête publique pour le déport de la digue du Nant des Pères

Le SM3A, désormais autorité Gémapienne (Loi Gémapi) depuis le 01/01/2017, envisage l’aménagement d’une zone de régulation sédimentaire sur le nant des pères, avec déport de la digue dit du Nant des Pères dont le principal objectif est la protection du camping du Pelly situé sur sa rive gauche.
Les travaux envisagés doivent permettre de créer un ouvrage résistant aux différentes crues et de restaurer le fonctionnement hydro-sédimentaire du lit du torrent.

Plusieurs aménagements sont envisagés :

  • La création d’une vaste zone de régulation du transport solide et restaurant de milieux pionniers comprenant :
    • L’élargissement du lit du nant des pères pour réguler près de 100 000 m3 de lave correspondant au volume d’un épisode de lave torrentielle rare ;
    • Le réaménagement et la végétalisation des berges et des franges rivulaires,
    • La création d’ilots de végétation permettant une bonne intégration des aménagements dans le site.
  • La création de modelés pour la fermeture de la zone de régulation et une valorisation paysagère des ouvrages avec la création de merlons discontinus (de 1 à 1.4 m de hauteur) en vue de protéger le camping du pelly situé en rive gauche du torrent ;
  • La requalification du pont sur la RD et un reprofilage de la route ;
  • L’ouverture de la zone de confluence avec le Giffre et une restauration écologique et paysagère de la berge en rive gauche comprenant également :
    • Un élargissement du lit du Giffre en rive gauche (40 m de largeur sur près de 100 m de long),
    • La renaturation des berges et le terrassement du talus existant en bordure de route à l’aplomb de la zone susmentionnée,
  • La restauration écologique et paysagère de la berge du Nant des Pères en rive droite avec la réalisation de terrassement de la berge en pente douce sur près de 350 mètres linéaires et la végétalisation du pied de berge.

Le dossier soumis à enquête publique est mis à disposition du public du 02 janvier au 18 janvier 2019 (17h). Il est consultable sur le site internet des services de l’état : http://www.haute-savoie.gouv.fr/Politiques-publiques/Environnement-risques-naturels-et-technologiques/Enquetes-publiques-et-avis/Enquetes-publiques-2019
Ou en version papier à l’accueil de la mairie.

Contact Numéro 06

Contact n°6

Télécharger

Au menu

L’éditorial du maire
Budget :  Une histoire de sous
Travaux en cours : Panneaux de rue, Rénovation de l’éclairage public
L’Unité Touristique Nouvelle (UTN) : Un projet touristique en construction
Le Plan Local d’Urbanisme (PLU) : Mode d’emploi
Opération Grand Site : Le Grand site, un projet de territoire partagé
Dossier spécial : Sixt-Fer-à-Cheval, un territoire de randonnées
À vous l’honneur : Le ski club, les mordus de la glisse
Animation, un été gourmand : La gourmandise, un plaisir bien français
Brèves, État civil
Agenda des manifestations

Sécheresse : notre secteur en alerte

—-

Mise à jour du 18 décembre 2018 : l’arrêté préfectoral DDT-2018-1936 relatif des restrictions des usages de l’eau sur le département de Haute-Savoie est abrogé.

—-

Depuis le 14 septembre 2018, le secteur Arve Amont, dont Sixt-Fer-à-Cheval fait parti, est placé en niveau Alerte sécheresse.

Voici les restrictions d’usage annoncées par la préfecture :

  • l’utilisation de l’eau hors des stations professionnelles pour le lavage des véhicules est interdite, sauf pour les véhicules ayant une obligation réglementaire ou technique et pour les organismes liés à la sécurité ;
  • le remplissage des piscines privées est interdit. Cette disposition ne s’applique pas aux piscines maçonnées en cours de construction. Le remplissage complémentaire des piscines est autorisé de 20 h à 8 h ;
  • l’arrosage des pelouses, des ronds-points, des espaces verts publics et privés, des jardins d’agrément, des espaces sportifs de toute nature est interdit de 8 h à 20 h (les massifs floraux et les jardins potagers ne sont pas concernés) ;
  • l’arrosage des stades et des terrains de golf est interdit de 8 h à 20 h (un registre de prélèvement devra être rempli) ;
  • les activités industrielles et commerciales devront limiter au strict nécessaire leur consommation d’eau ;
  • les exploitants d’établissements soumis à autorisation au titre des ICPE doivent se référer aux obligations éventuelles fixées dans leur arrêté d’exploitation et applicables au seuil d’alerte ;
    l’irrigation des cultures est interdite de 10 h à 18 h. Cette interdiction ne s’applique pas pour l’abreuvement des animaux, l’irrigation des vergers, des cultures maraîchères et florales et des pépinières. L’irrigation à partir de retenues d’eau constituées en période hivernale reste autorisée, ainsi que l’utilisation directe d’eaux de pluie récupérées.

Ces mesures de restrictions pourront être ajustées, le cas échéant, en fonction de l’évolution de la situation des nappes et des cours d’eau. Elles ne s’appliquent pas dans le cadre de la sécurité publique (lutte contre l’incendie en particulier).

Pour aller plus loin :

Plan Local d’Urbanisme

Le Plan Local d’Urbanisme (P.L.U) a succédé au Plan d’Occupation de Sols (P.O.S). 
Ce nouveau document de planification locale est entré en vigueur le 1er avril 2018.

Travaux de rénovation de l’éclairage public

Un diagnostic du patrimoine d’éclairage public de la commune de Sixt-Fer-à-Cheval a été réalisé en 2016.
L’étude a expertisé notamment l’état du parc, et plus particulièrement la sécurité électrique, ses performances énergétiques et la qualité de l’éclairage.
Dans un souci de remédier aux problèmes de vétusté mécanique et électrique, de réduire les consommations électriques et améliorer la qualité de l’éclairage, la commune a décidé d’engager des travaux de rénovation.

Dans cette démarche, la commune est accompagnée  par le SYANE, Syndicat des Energies et de l’Aménagement numérique de la Haute-Savoie, expert de l’éclairage public et maître d’ouvrage des travaux.

  • Pourquoi réaliser des travaux de rénovation de l’éclairage public ?
    • Pour réduire son impact sur l’environnement. Les luminaires installés n’éclaireront plus le ciel, donc diminution de la « pollution lumineuse ».
    • Pour s’inscrire dans une démarche énergétique efficiente. Les luminaires installés seront de faible puissance et les temps de fonctionnement seront optimisés ; donc plus d’allumage en plein jour.
    • Pour faire des économies financières. En moyenne (moyenne nationale sur des communes similaires), la facture électrique de l’éclairage public représente 48% de la facture d’électricité de la commune.
    • Pour augmenter la qualité de l’éclairage. Les luminaires qui seront installés auront une puissance maximale de 54W contre une puissance de 125W pour les luminaires existants. Même si la puissance du luminaire est divisée par deux, la qualité de l’éclairage sera de bien meilleure efficacité.
    • Pour augmenter la sécurité des déplacements. L’éclairage public doit permettre de sécuriser les déplacements des usagers, quel que soit leur mode de déplacement.
    • Pouvoir maintenir son patrimoine dans le temps. 35% du patrimoine est équipé de lampe qui ne sont plus commercialisées depuis avril 2015 (directive européenne 25005/32/CE) ; donc incapacité à maintenir ces luminaires dans le temps.
    • Pour gérer les dépenses de fonctionnement. La bonne gestion du temps de fonctionnement et le bon état des luminaires permettent de réduire et maîtriser le budget de fonctionnement de la commune.

 

  • Quels seront les travaux réalisés lors de la première tranche de travaux ? 
    Les secteurs bas des Tines, La Chapelle, Hauterive, Le Fay, Englène et Passy sont concernés par cette première tranche de travaux.
    Voici le détail des modifications qui vont être apportées :

    • Mise en conformité de 10 armoires avec installation d’horloges astronomiques (losanges bleu )
    • Remplacement de 45 luminaires (points jaune )
    • Suppression de 18 luminaires (points rouge )

Secteur Bas des Tines 

Travaux éclairage public secteur bas des Tines

Secteur La Chapelle à Salvagny

Travaux éclairage public secteur La Chapelle à Salvagny

 

  • Quel est le planning de réalisation des travaux ?
    Les travaux seront réalisés entre le 19 mars et le 13 juillet 2018.

 

  • Quelles seront les gênes occasionnées aux riverains lors de la réalisation des travaux ?
    La nature de ces travaux permet de les considérer comme un chantier mobile. De ce fait, la gêne sera de courte durée (moins d’une demi-journée).
    L’entreprise de travaux sera en mesure de déplacer ses véhicules pour libérer les voies de circulation.

Information UTN

La commune a obtenu en juillet 2017 l’autorisation UTN* pour la liaison avec le domaine skiable de Flaine par la Combe de Gers et la réalisation d’une nouvelle offre d’hébergement.

Pour faire suite à l’obtention de cette autorisation, nous pouvons donc poursuivre l’avancement du dossier.

Concernant le volet foncier, nous avons mandaté l’EPF 74** pour traiter l’ensemble des démarches foncières. Les propriétaires concernés par l’emprise des projets immobiliers ou de la zone de départ au bas de Salvagny seront contactés très prochainement par cet organisme.

* UTN : Unité Touristique Nouvelle.

** EPF 74 : Établissement Public Foncier, organisme public spécialisé dans les opérations foncières qui intervient pour le compte des collectivités locales du département.